Lors d'un Conseil des Ministres à Gitega
Dirigeants du MDC assis au Milieu, entourés du Personnel, à la FETE DES TRAVAILLEURS
Au travail, réunion de coordination des intervenants en décentralisation: Avril 2017
Visite au Maroc: partage d'expérience sur la décentralisation
Hauts Cadres invités au 4ème Forum des gouvernements Locaux. Mars 2016
Projet PACTE: Atelier d'orientation des Partenaires du Programme PACTE, Avril 2017
fatcow vs bluehost

Restitution des résultats de l'évaluation des performances des communes

Écrit par NIYONZIMA Balthazar

Gouverneurs et admicom. présents à la retitution

La politique de décentralisation en vigueur au Burundi confère aux entités administratives communales les compétences quant à l'organisation et la gestion de la vie de la population de leur ressort. L'exercice d'évaluation périodique des performances des communes, confié au Ministère du Développement Communal , a pour objectif de stimuler les communes à l'amélioration de la gestion de la gouvernance locale.

Pour cet exercice 2015, le Ministre du Développement Communal, Hon.Jeanne d'Arc KAGAYO, dans son Discours, a parlé des étapes du processus d'évaluation des communes rurales, celles de la Mairie exclues, en raison de la problématique de la décentralisation en mairie de Bujumbura, qui n'est pas toujours tranchée. L'évaluation a eu lieu sur base d'un nouveau manuel des critères d'évaluation qui a été validé en 2016. En tout, douze critères ont été pris en considération lors de l'évaluation, embrassant trois domaines à savoir; la gouvernance démocratique, développement local, et l'inclusion genre. Une équipe d'évaluateur a été formé sur l'ensemble des critères d'évaluation contenus dans le nouveau manuel. L’innovation pour cette année, avait poursuivi le Ministre, est que toutes les communes ont été évalué simultanément en une journée, sur les fonds propres du gouvernement. Ainsi, selon les résultats de l'évaluation, 18 communes ont eu plus de 90 pour cent . Les communes GIHANGA et MUTUMBA viennent en tête du classement, avec le maximum des points, suivis par MWUMBA et RUMONGE à 97.44 pour cent . En dernière position viennent Mpinga-Kayove et Mukike.

Dans son discours, le Président de la République a vivement félicité les communes les plus performantes, particulièrement Rumonge qui a nettement amélioré ses performances, comparativement aux années antérieures. Il a en outre appelé les moins avancées, surtout Mukike à se ressaisir, vu qu'elle se classe dernière pour la deuxième fois consécutive. Les administrateurs sont appelés à assumer dignement leurs responsabilités, car ils sont redevables devant Dieu et le peuple. Entre autres handicapes observés dans les communes figure le manque de ressources humaines qualifiées. Le Président de la République a ordonné que, afin  d'éviter la désorientation, désormais, le renforcement des capacités du personnel communal sera exécuté par le Ministère concerné par le secteur.
 
Copyright © 2017 Ministère de Développement Communal. Tous Droits Réservés.
Produit par Burundi Shop